Le Mot de la Présidente

« Tout y est combiné pour la douceur de vivre, le repos, la méditation, l’Etude... »

 

Cette maxime d’écrivain décrit en quelques mots le bonheur que la Communauté Israélite a de vivre à Arcachon
et tout autour du Bassin.

 

Cette ville doit beaucoup aux frères Pereire qui y ont amené le chemin de fer, et à Daniel Ifla Osiris, lequel,
dans sa grande générosité, nous a légué cette Synagogue, appelée aussi « la petite sœur de Buffaut ».
Aujourd’hui, la ville d’Arcachon compte une Communauté dynamique, présente toute l’année.

 

Nous nous sommes attachés à mettre en place des services essentiels à la vie juive :

 

Une épicerie Casher sous le contrôle du Rabbinat Régional de Bordeaux, qui est un élément essentiel pour tous les membres résidents à l'année et à nos coreligionnaires venant en vacances.

 

Par la présence aujourd’hui de M. Eric-Meyer Aziza, Délégué Rabbinique du Bassin d’Arcachon, nous pouvons continuer :

 

·  à veiller au respect de la Casherout de l'épicerie et de la salle communautaire,

·  à répondre aux besoins de chacun dans le respect de la Halakha,

·  à dispenser un enseignement aux enfants,

·  de proposer le samedi après midi outre les offices, des rencontres autour de la pensée juive, etc....

 

N'oublions jamais que si tout cela peut voir le jour aujourd'hui, dans une ville de Province, c'est grâce à la détermination volontaire d'hommes et de femmes bénévoles, qui ne ménagent ni leur temps ni leur énergie positive au service
des Membres de la Communauté.

 

C'est également grâce au travail de nombreuses personnes qui, depuis le début des années 60, et de façon plus officielle depuis les années 90, ont pris en charge l'organisation et la maintenance de la Vie Juive du Bassin d'Arcachon.

 

L'ACCIBA donne ainsi tout son sens au mot COMMUNAUTE. Rien ne peut se réaliser par les uns sans les autres…

 

C'est « le bien vivre son Judaïsme » qui reste le moteur de nos actions... mais aussi par la présence de nos amis touristes, de passage, qui ont plaisir à découvrir notre climat, notre Ville et notre Synagogue d'Arcachon.

 

Avec notre très cordial chalom,


Judith Hassoun